-12 C
Montréal
Vendredi, 01 mars 2024

Neuf noyades à L’Île-des-Sœurs

Normand Houle
Société d’histoire et de généalogie de Verdun

Durant de nombreuses années, les Sœurs se rendaient à l’île à bord d’un chaland. Elles n’étaient cependant pas les seules à effectuer régulièrement le trajet entre l’Île-Saint-Paul et l’île de Montréal.

Fin juillet 1941, une tragédie s’est déroulée et une religieuse de la Congrégation de Notre-Dame en décrit les événements : « Neuf hommes attachés aux services de l’Île Saint-Paul se sont noyés en allant faucher les îlets du bout d’en haut de l’île ; le canot qui en conduisait onze chavira dans le petit rapide qui se voit à la pointe sud-ouest de l’île… Deux seulement qui s’étaient cramponnés au canot furent sauvés en passant vis-à-vis la maison par Marguerite Poirier… qui exposa gravement sa vie en volant à leur secours… »

Retirés de l’eau et exposés devant la maison, les neuf corps ont été examinés par des officiers de justice. Par la suite, les familles leur rendirent leurs devoirs de sépulture.

Il semblerait que l’imprudence d’un des employés serait à l’origine de la tragédie : « Il faisait osciller le canot pour faire peur aux autresCette circonstance est probablement due au copieux déjeuner de grosses crêpes que ces hommes venaient de prendre. »    

Sources :  La petite histoire de l’île, Jacques Lacoursière, Le Magazine, Septembre 2005.

Photos : Pinterest.

* * *

Mme Catherine Bradette.

Saviez-vous que : la Société d’histoire et de généalogie de Verdun participe aux activités de ROPASOM. Aujourd’hui, nous vous présentons Mme Catherine Bradette. Le Regroupement des organismes et personnes aînées du sud-ouest de Montréal (ROPASOM) est un large regroupement de concertation de citoyens, d’organismes et d’institutions, qui a pour mission d’améliorer la qualité de vie des aînés du sud-ouest de Montréal. ROPASOM est fier de présenter le projet : « Influenceurs aînés en design universel pour le logement ». Le projet fait la promotion du design universel comme outil incontournable dans tous nouveaux projets d’habitation. Comment y parvenir ? En renforçant les compétences de personnes aînées afin qu’ils sensibilisent leurs pairs et influencent les décisions politiques quant aux bénéfices du design universel. À qui s’adresse le projet ? Toutes les personnes âgées de 50 ans et plus, tous les membres et amis du ROPASOM. Les objectifs de ce projet sont les suivants :

  • Sensibiliser le public au lien entre le logement inclusif, sécurité et santé
  • Promouvoir les avantages de la conception universelle des normes en habitation
  • Fournir des outils nécessaires pour passer à l’action et à pouvoir d’agir
  • Mettre sur pied un mouvement qui profitera aux personnes vieillissantes de demain

Ce projet se divise en deux volets en termes de participation :

Volet participation sociale – Favoriser la participation sociale dans le but que tous contribuent aux différentes sphères de la société : la famille, le social, le culturel, l’économique et l’aspect spirituel, en faisant du bénévolat rémunéré ou non. Ainsi, vieillir chez soi soulève des préoccupations grandissantes, mais surtout, des questions d’accessibilité et d’adaptabilité.

Volet participation citoyenne – Sensibiliserinfluencer les décisions auprès des électeurs et des politiciens afin de revendiquer de meilleures normes dans la conception de toutes nouvelles habitations. Ce projet vise non seulement à apprendre à enseigner et aussi à élever les consciences en lien avec la mobilité.

N’hésitez pas à nous laisser votre nom et vos coordonnées au (514) 989-8226 ou nous envoyer un courriel ici-même.

Catherine Bradette
Chargée du projet « Influenceurs aînés en design universel pour le logement ».
Candidate à la maîtrise en anthropologie à l’UdeM

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img
X