28.7 C
Montréal
Dimanche, 14 juillet 2024

La statue du Sacré-Cœur

Normand Houle
Société d’histoire et de généalogie de Verdun

En février 2021, nous vous présentions une petite histoire traitant du Mémorial de la Victoire, qui fut déplacé en 1959, à l’avant de l’Hôtel de Ville. Aujourd’hui, nous verrons qu’un autre monument, à caractère religieux celui-là, a aussi été relocalisé.

La statue du Sacré-Cœur, qui se trouve présentement à l’intersection des rues Wellington et Galt, est aujourd’hui un point de repos pour les Verdunoises et les Verdunois qui profitent de la Promenade Wellington. 

La photo de cette semaine présente la même statue installée sur le terrain de ce qui est aujourd’hui le 4214 de la rue Wellington, soit le bâtiment de Première Moisson.  Le coût du monument s’élevait à 2500 $ et avait été parrainé par les Commissaires d’école, les religieux du Sacré-Cœur et la générosité des paroissiens. On pense, sans avoir retrouvé de document sur le sujet, que le monument aurait été relocalisé avant 1931 afin de laisser place à la City and District Savings Bank.

On peut remarquer sur la photo que le Sacré-Cœur était, à l’époque, entouré de quatre lampadaires, que son socle était différent de celui d’aujourd’hui et qu’il était coiffé d’une auréole soulignant ainsi sa nature divine.

Sources : Paroisse Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, Curé Bernard Signori, Paroisse Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, 2001

100 ans d’histoire à restaurer et à protéger, Laurent Dugas, Farique Notre-Dame-de-la-Trinité, 2014.

Photo : Archives Notre-Dame-des-Sept-Douleurs.

 

SAVIEZ-VOUS QUE; votre Société d’histoire et de généalogie de Verdun est impliquée dans votre communauté. Le samedi le 16 juillet, une balconnade avait lieu à la résidence slave, située dans le secteur de La Poudrière. Anabelle, de l’organisme Action Prévention Verdun, qui parraine l’événement, elle a souhaité la bienvenue aux résidents. Denis Ménard, artiste invité, a enchanté avec beaucoup de brio les aînés de la résidence avec des chansons des années ‘60.

Un merci spécial à l’arrondissement de Verdun pour sa contribution financière à

l’événement. Depuis maintenant trois ans que notre arrondissement s’implique dans les balconnades. Chapeau à nos élus.

Ma contribution a été d’animer en faisant danser des aînés et, ma récompense, de constater le bonheur des gens dans leurs sourires et leur implication.

Quel plaisir de vivre des moments privilégiés avec des personnes qui continuent de mordre dans la vie avec beaucoup d’amour et de joie. Voir ces aînés vivants, généreux et resplendissants, nous permet de mieux apprécier la vie.

  • Raymond L’Heureux, président SHGV

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img