22.5 C
Montréal
Mardi, 21 mai 2024

Halloween

Un billet de Jean-Guy Marceau
Une création de Lou Drouin

Je suis une sorcière. Voilà c’est avoué. Depuis trois cent vingt-trois ans, je le dis à qui veut l’entendre, mais personne ne veut me croire.

C’est désolant à la fin. Je vis quelque part à Verdun depuis une centaine d’années, peut-être plus, le temps passe si vite et ne veut rien dire pour moi, vous savez. Mon avant dernier refuge fut le clocher ouest de l’église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs. J’ai adoré y vivre. Saviez-vous que lorsque la nuit tombe sur la Well, des esprits de toutes allégeances font la fête. J’étais la première à faire les cent coups. Pendant des années Amanda et moi, Amanda c’est ma cousine, elle doit bien avoir quatre cents ans, on se baladaient dans ciel verdunois et gare aux corbeaux et aux chauve-souris qui se sauvaient dès qu’ils apercevaient la pointe de nos balais. Hi Hi Hi !

Je suis une véritable passionnée de citrouilles, elles me vont vivre plein d’émotions, elles m’excitent et je ne peux en voir une sans la toucher, la blesser et même la manger toute crue. Encore hier, sur une avenue pas loin d’ici, j’ai complètement anéanti une grosse citrouille qui se prenait pour une poupée, et vlan sur la tête, à trois heures du matin personne ne m’a vue, sauf un vieux chat noir qui passait par là. Un vieil ami.

Pendant que je déguste une tartinade à la confiture d’araignées, bien cachée, à labri des regards indiscrets, je songe à tous ceux et celles qui comme moi, se préparent à la fête. L’Halloween c’est magique et absolument merveilleux. J’ai choisi ma ruelle, je me dissimulerai à travers, les princesses, les Dracula et les fantômes. Je suis de petite taille, personnes ne saura que je suis une vraie, une méchante et une insolente sorcière. Je sonnerai à votre porte, demandant la charité… Ah la charité ! Je n’aime pas les bonbons, je serai là uniquement pour repérer les citrouilles ornées de bougies. Toute la soirée je n’aurai qu’une envie, c’est de revenir durant la nuit avec mes illustres amis et Amanda, percer le crâne de ces affreuses courges.

Allez, je vais reprendre des forces, repasser ma carpe noire, dépoussiérer mon chapeau de feutre et soigner ma vilaine verrue que j’ai sur le nez. La nuit magique, approche. J’habite toujours Verdun, j’ai bien envie de vous dire où… mais non!
On se revoit le 31…. Hou Hou !

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img