6.4 C
Montréal
Mardi, 05 mars 2024

Guillemets

Le sculpteur – Selon ses propres mots, l’artiste Pier Hébert est de « nature lunaire, les pieds bien ancrés dans les nuages ». Pour Pier, l’art est partout en déplacement, dans ses propres méandres, sur ses toiles, en faisant de la couture, œuvrant dans la céramique… Pour copier les mots de Marek Zielinski : « Saltimbanque, insatiable et touche à tout ! »

La mouette – Il ne s’agit donc pas de mouettes viriles comme le scandait l’ignoble et chouette Plume, de son nom Latraverse, dans une de ses chansons à l’emporte-plumes. Il sied mieux de constater la mouette nuptiale, avec son capuchon noir tel un « hoodie punk », comme l’a perçue Mario Lefebvre.

L’Autochtone – Depuis 18 mois à Verdun – et en vertu de longs intermèdes sur des terres de Kuujjuaq et de Varsovie ! – Niunia et Ela vivent une sorte de coup de foudre près de notre fleuve : « Vivre à Verdun offre à la fois une nature splendide et l’accès aux activités culturelles diverses de qualité, mais c’est surtout sa communauté qui m’a séduite. »

Boussole – « À l’école de L’Île-des-Sœurs, tous les enfants savent qui est Reinaldo. Mais le plus important est qu’il sait aussi qui est chacun d’eux. » de Sebastián Krieger et Juliana Zerda nous présente Reinaldo Monque, un insulaire dont le français est pour lui une boussole.

Vœux – Souhaits multiplicateurs qu’en 2024 il y aura une « cinquième édition de L’Art à l’Île » !        

Yves d’Avignon

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img
X