24.7 C
Montréal
lundi, juillet 26, 2021

Généalogie: Filles du Roy, pionnières de Verdun

À Lire

Yves d'Avignon
Yves d'Avignon
Journaliste de formation... En 44 années, je suis passé de commis à la rédaction à ce poste de "dispatcher" comme dirait mon employeur immédiat d'aujourd'hui, donc d'un quotidien papier à ce média hyper local verdunois. La fierté se lit dans la salle d'ExploreVerdunIDS.com

Denise Couture
Société d’histoire et de généalogie de Verdun

Entre 1663 et 1673, mille femmes sont parties de France pour venir s’établir en Nouvelle-France. Près de huit cents d’entre elles arriveront à bon port. Filles de paysans, de la bourgeoisie, de la petite noblesse désargentée, orphelines, célibataires et veuves, ces immigrantes viennent se marier à la demande du Roi Louis XIV, afin de peupler et construire notre pays. Trois de ces Filles du Roy ont été les premières habitantes et pionnières de Verdun. En voici un bref portrait :

JEANNE BESNARD

Jeanne Bénard serait née vers 1644 à Paris, Île-de-France. En février 1664, elle embarque sur le bateau Le Noir de Hollande, à La Rochelle, et arrive le 25 mai 1664, à l’âge de 25 ans. Fille de feu Robin Besnard et de Gabrielle Vitaille, elle épouse Pierre Gadois le 20 avril 1665, à la paroisse Notre-Dame de Montréal. Né le 17 novembre 1631, Pierre est le fils de Pierre et de Louise Mauger. De leur union naissent 14 enfants. Jeanne décède le 11 mars 1724 et Pierre le 8 mai 1714.

JEANNE GROISARD

Jeanne Groisard est née en 1627 dans la ville de Châlons, en Champagne. Elle monte à bord du St J-Baptiste de Dieppe et arrive, le 18 juin 1665, à l’âge de 35 ans. Fille de feu François Groisard et de Perrine Milcendeau, elle se marie le 25 octobre 1668, à Québec, avec Zacharie Dupuis, né vers 1608, fondateur de Verdun et veuf de feue Jeanne Touvenel ou Fouvenel. Les parents de Zacharie nous sont inconnus. Aucun enfant ne naîtra de leur union. Jeanne décède entre le 12 novembre 1673 et 1683, alors que Zacharie meurt le 1er juillet 1676. 

CATHERINE PAULO

Catherine Paulo est née vers 1645 à Notre-Dame-de-Cogne, La Rochelle, Aunis, France. Le 30 juin 1663, elle immigre par le navire Phoenix de Flessingue. Elle est alors âgée de 19 ans. Fille de feu Pierre et de Renée Cordetelle, elle se marie à Montréal avec Étienne Campeau, le 26 novembre 1663. Ce dernier est né vers 1638. Il est le fils de Léonard et de Françoise Maugé. Ils ont eu 15 enfants. Catherine est décédée le 16 avril 1721 et Étienne, entre le 3 avril 1690 et le 24 septembre 1692.

Pour les passionnés de généalogie et d’histoire, les Filles du Roi sont les mères de notre patrie. On peut penser que, sans elles, nous ne serions pas là ! Plusieurs d’entre-nous sommes descendants d’une fille du roi. L’une d’entre elle est peut-être votre ancêtre. « Pionnières, aïeules ou mères de la nation, peu importe l’épithète retenue, ces femmes méritent que les Québécois se souviennent d’elles. »

Sources : Dumas, Silvio. 1972. Les filles du roi en Nouvelle-France. Étude historique avec répertoire biographique. La Société historique de Québec, cahier no 24, 382 p.

Gingras, Marie-Ève. 2013. Les filles du roi : mythes, réalités et représentations. Cap-aux-Diamants La revue d’histoire du Québec, revue 114, 5 pages. Article paru chez érudit : https://id.erudit.org/iderudit/69447ac

Landry, Yves. 1992. Orphelines en France pionnières au Canada. Les Filles du roi au XVIIe siècle suivi d’un Répertoire biographique des Filles du roi. Canada. Edition Leméac. 434 p.

Les Filles du Roi

Les migrations

Photo : Plaque affichée dans la Salle Canadiana de la SHGV.

spot_img

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Abonnez-vous à EXPLORE

Pour être mis à jour hebdomadairement avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_img

Articles récents

spot_img
spot_img
xxx video videos porno gratis porno gratis videos xxx gratis
X