13 C
Montréal
Jeudi, 13 juin 2024

Gain sans équivoque pour Mauger et son équipe

Élections municipales à Verdun

Par Pierre Lussier

Les bureaux de scrutin venaient à peine de fermer et déjà les premiers résultats indiquaient une tendance qui s’est rapidement confirmée, laissant heureux, mais bouche bée les quelques candidats et supporters de Projet Montréal présents à l’entrée de la brasserie Benelux, dimanche soir.

La victoire de Projet-Montréal, qui a remporté les six sièges du conseil d’arrondissement en plus de la mairie de Verdun, avait l’allure d’un balayage en règle contre les troupes de Denis Coderre dans Verdun. Tous les candidats et candidates de Projet-Montréal, incluant la mairesse Mauger, ont obtenu au minimum 60 % des suffrages, sauf Véronique Tremblay, qui a été élue avec un peu moins de 58 % des votes contre Nadine Gelly, une candidate vedette de l’équipe Coderre.

La soirée électorale s’est poursuivie au Benelux sous les applaudissements du public chaque fois que Radio-Canada annonçait sur grand écran l’élection de candidats du parti de Valérie Plante. Pierre, un bénévole qui était attablé en compagnie de son épouse, nous a raconté qu’il a fait du porte-à-porte sur la terre ferme et s’est fait dire par plusieurs citoyens qu’ils n’avaient pas confiance en Denis Coderre.

Pour sa part, la conseillère réélue cette fois sous l’étiquette de Projet Montréal, Véronique Tremblay a confié que les gens ont le sentiment que l’Administration Plante a pris soin d’eux pendant la pandémie en particulier. L’environnement a aussi marqué cette élection. Si la présence de cônes orange et de chantiers partout en ville agaçait énormément de nombreux citoyens, le simple fait de réparer les rues et autres équipements publics n’a pas autant irrité le public qu’on le pensait dans cette élection.

Pierre L’Heureu, ex-conseiller d’arrondissement qui, après avoir complété deux mandats, ne se présentait pas cette année, était présent au rassemblement du Bénélux pour exprimer son appui à l’équipe de Marie-Andrée Mauger. Pierre L’Heureux ne se sentait vraiment pas à l’aise pour toutes sortes de raisons de se retrouver dans l’équipe de Denis Coderre cette année. Dans les prochaines semaines, chacun évaluera le faible taux de participation aux élections et les façons d’y remédier.

Discrète, mais bien présente

Deux fois conseillère d’arrondissement et maintenant mairesse, Marie-Andrée Mauger n’a rien perdu de sa simplicité, dimanche soir, lorsqu’elle a abordé les bénévoles qui arrivaient nombreux à la brasserie de la rue Wellington. « J’ai une très belle équipe, dit-elle, et j’en suis fière. ».

À la question : qu’elle est votre priorité pour vous dans vos nouvelles fonctions, Marie-Andrée a ri puis elle a beaucoup hésité. Sans vraiment répondre à la question, la mairesse a parlé d’une rencontre avec l’ancien maire Parenteau afin d’être au parfum de tous les dossiers importants. Jean-François Parenteau va vous donner les clefs de Verdun. Marie-Andrée a souri. Puis, dit-elle, « on va travailler sur le budget, car le temps passe ». Appelez-moi d’ici la fin de la semaine, précise la mairesse avant de prendre le taxi pour rejoindre l’équipe de Projet-Montréal au Théâtre National, au centre-ville.

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img