18.6 C
Montréal
Samedi, 22 juin 2024

Explore – Les nouveaux enjeux de la presse locale

Texte Yves d’Avignon

La presse, au sens très large du terme, a mal au cœur. Surtout celui qui bat à Verdun ! Métro Média, l’entreprise qui comprend le Journal Métro et plusieurs hebdomadaires locaux, et ces sites de diffusion par internet, annoncent la suspension immédiate de ses activités. Une partie assez importante de notre presse « locale et municipale », à Montréal et Québec, est devenue hostile au papier et est à la recherche de nouvelles solutions quelques mois après une sévère pandémie.

Le mot d’ordre –
Abonnez-vous
à ExploreVerdunIDS ! c’est gratuit

La nouvelle a été annoncée vendredi par communiqué par le président-directeur général, Andrew Mulé, prétextant que le temps était devenu le pire ennemi de ces nombreux hebdomadaires et qu’il craignait que le pire sort lui soit dévolu. De manière brusque et soudaine, par communiqué.

Sans faire appel, il semble bien que l’attente d’une aide gouvernementale forte soit pour l’instant mise de côté. On suppose aussi que les enjeux réunis autour des Publisacs, autant qu’une transition économique difficile à orchestrer et que la réunion des GAFA (les géants du web — Google, Apple, Facebook et Amazon -, et d’autres acteurs de l’économie numérique comme Microsoft, Yahoo, Twitter et LinkedIn), n’offre très peu de chances pour la suite de Métro Média.

Malgré tout, le groupe de presse disposait « d’une relation privilégiée de grande proximité avec les résidents et commerçants de leur communauté ».

La bibliothèque de La Revue Explore

Explore et ses options

Percevant depuis au moins trois ans le triste sort de la presse locale et hyperlocale, Alain Laroche, président-directeur général d’ExploreVerdunIDS.com, a déjà aligné ses billes pour faire face aux nouveaux enjeux.

Chez ExploreVerdunIDS.com, seul rival local, la direction de « journaux » a aussi ses lettres de noblesse. Notre PDG a œuvré durant 17 ans dans le domaine de la presse hebdomadaire — Le Point à LaSalle, The Monitor à NDG et Montréal-Ouest, celui de Ville-Saint-Laurent et enfin le Messager de Verdun. Les Verdunois veulent continuer de s’informer… sur cette base hyperlocale, même si les règles et la façon de faire ont subi plusieurs contrecoups depuis quelques années… Malgré ces obstacles, Explore accuse le coup mais n’entend pas rester sans réactions.

Le 1er novembre 2020, au moment où les commerçants et professionnels de Verdun et de L’Île-des-Sœurs avaient besoin d’un coup de pouce, le Réseau Affaires Verdun a créé notre site internet afin d’assurer la pérennité du lien entre les consommateurs et les gens d’affaires.

DÉJÀ spécialisÉ dans la nouvelle hyperlocale, Les Verdunois et les insulaires doivent savoir que La Revue publie depuis au moins un an, tous les dimanches, un média splendide de plus de 50 pages, voire 70, et depuis près de trois années sur Interfait POUR la mesure des citoyens locaux…

Après un an, le site ExploreVerdunIDS.com est devenu une (très belle) Revue hebdomadaire. De plus en plus d’insulaires et de Verdunois le reçoivent gratuitement dans leur courriel, tous les dimanches matin. Pendant trois ans, nous avons créé un véritable journal communautaire sur la base d’internet (sans papier et sans encre) avec une équipe d’une trentaine de collaborateurs passionnés, dont l’objectif est de mettre en priorité tout ce qui se déroule sur le territoire de Verdun et de L’Île-des-Sœurs. Nous sommes fiers d’avoir pris cet itinéraire, et nous avons encore plusieurs interrogations sur la suite des choses.

Explore a déjà envisagé de prendre ce nouveau train d’une nouvelle presse locale et il ne restera pas longtemps sur place. Il en va de la démocratie locale.

L’intérêt du local

La bonne nouvelle pour les citoyens qui s’intéressent à l’actualité locale est que, depuis près de trois ans, Explore se spécialise déjà dans la nouvelle hyperlocale. Ceux qui pensent le contraire seront surpris de voir que nous publions chaque semaine plus de 50 pages, voire 70, de contenu hyperlocal. Explore ne s’inquiète pas de la qualité des autres sources d’information destinée à moins de 100 000 résidents, au contraire : il en a fait son principal cheval de bataille.

Après trois ans, Explore est d’avis qu’aucun autre média local numérique n’offre la moitié du contenu de notre site internet, notre .com, ni de sa revue hebdomadaire. Les gens peuvent d’ailleurs consulter nos archives dans un format magazine qui facilite la lecture.

Nous travaillerons désormais sur une meilleure reconnaissance de notre média ; nous viserons à hausser rapidement le nombre de nos abonnements ; et nous nous engageons à augmenter nos investissements publicitaires.

Reste à voir si les élus, provenant de plusieurs paliers de gouvernement, reconnaîtront l’importance de ces gestes et nous aideront à supporter des dizaines de bénévoles qui font de ce média numérique la nouvelle référence en actualité hyperlocale.

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img