18.6 C
Montréal
Samedi, 22 juin 2024

Désastreux échec de l’Alliance, 87-86, contre Ottawa

Encore une fois, Montréal l’échappe en fin de match
et subit une quatrième défaite cette saison

Isaih Moore a marqué le panier décisif sous le panier, menant les BlackJacks d’Ottawa (1-3) à leur première victoire de la saison face à l’Alliance de Montréal (1-4), mercredi soir, à l’Auditorium de Verdun.

Cruel destin pour les joueurs de l’Alliance ! C’est en saisissant le rebond de tir du joueur des BlackJacks que ce jeu a transformé le résultat du match en victoire inattendue pour Ottawa.

L’Alliance a semblé être la meilleure équipe mercredi, dominant le jeu près du panier, a remporté la bataille des rebonds 47-32, et a obtenu 17 points grâce à 13 rebonds offensifs.

« On ne peut pas avoir nos deux pivots et notre joueur vedette qui commettent 17 revirements sur 20. »

L’entraîneur-chef Derrick Alston Sr

Alors que s’est-il passé ?

Tout ce travail a été anéanti par les 20 revirements commis par Montréal.

« On joue pour quelque chose cette saison, a déclaré l’entraîneur-chef de l’Alliance, Derrick Alston Sr, en faisant allusion au fait que son équipe sera l’hôte du week-end du Championnat. On joue pour quelque chose à chaque saison, mais c’est une étape supplémentaire cette saison et l’on ne veut pas laisser tomber ce groupe. On doit être brutalement honnêtes, et tout de suite ! Sinon, ils penseront que ces choses-là sont acceptables. Et ce n’est pas le cas. »

« Je leur ai fait savoir dans le vestiaire que c’était inacceptable. On ne peut pas avoir nos deux pivots et notre joueur vedette qui commettent 17 revirements sur 20. C’est inacceptable. »

L’Alliance pouvait compter sur deux retours importants parmi ses rangs : l’arrière Jordan Bowden ainsi que l’entraîneur-chef Derrick Alston Sr.

Alston devait déjà remanier son plan de jeu, lui qui a perdu Alain Louis dès les premiers instants du match. Louis a été heurté à la jambe lors d’une couverture défensive. Ottawa en a donc profité pour prendre une avance hâtive dans ce match. Heureusement pour le camp montréalais, le meneur partant a réintégré le match lors des dernières minutes du premier engagement. Individuellement, Louis a connu une excellente soirée de travail, compilant 15 points en neuf lancers, cinq rebonds et trois passes décisives.

L’Alliance menait 50-40 à la mi-temps grâce à une performance de 10 points et six rebonds de Chris Smith.

Chris Smith, au moment où il n’aurait pas rater sa chance.

Cette victoire était un soulagement indispensable pour une équipe des BlackJacks qui risquait un début de saison catastrophique avec un bilan de 0-4.

Avance de 10 points à la mi-match

« Ça fait du bien de se débarrasser de ce poids, a déclaré l’entraîneur-chef d’Ottawa, James Derouin. On a été proches, surtout lors de nos deux derniers matchs. Alors, en gagner un sur la route, après avoir joué trois de nos quatre premiers matchs sur la route, ça fait vraiment du bien. »

Moore a terminé avec un doublé de 25 points et 11 rebonds, réussissant 11 de ses 14 lancers.

« Mes entraîneurs et mes coéquipiers, a déclaré Moore en parlant de ce qui lui a permis de s’adapter si rapidement à sa première saison en LECB… Ils m’ont accueilli à bras ouverts depuis le premier jour et m’ont vraiment permis de jouer librement. »

Moore a montré une forte complicité avec le joueur arrière des BlackJacks, Brandon Sampson, qui a marqué 21 points et distribué cinq passes décisives dans la victoire.

« Dans cette ligue, les meilleurs joueurs (comme Sampson) sont tellement talentueux qu’il faut rester avec eux quoiqu’il arrive, a déclaré Derouin. Je pense que Brandon a fait de superbes actions dans les moments cruciaux. »

Moore a ajouté : « Brandon est un bon joueur, alors j’aime vraiment jouer le pick-and-roll avec lui. »

À l’enjeu à 87 points

À l’approche du pointage cible, le score à atteindre était fixé à 87.

Lloyd Pandi, des BlackJacks, dont les trois passes décisives mercredi lui ont permis d’atteindre les 100 en carrière (saison régulière et séries éliminatoires combinées), a commencé par marquer un trois-points dans le coin pour mettre les BlackJacks en tête 79-78. Après quelques échanges, l’Alliance a eu l’occasion de l’emporter avec un score de 84-83 après un temps mort. Un lancer manqué d’Ahmed Hill s’est transformé en un rebond offensif d’Elijah Ifejeh et un panier pour mettre Montréal en tête 86-83.

Les BlackJacks ont persévéré alors que Javon Masters a réussi à pénétrer dans la raquette et à marquer un lay-up pour ramener Ottawa à 86-85. Puis, lors de la possession défensive suivante, la défense d’Ottawa a forcé Chris Smith à commettre un revirement.

Sampson n’a pas réussi à convertir un lancer de l’autre côté pour sceller l’issue du match, mais Ifejeh, qui avait pris le rebond, a remis le ballon directement dans les mains de Moore sous le panier, ce qui a mené à un panier facile pour le joueur vedette des BlackJacks.

Source Ligue élite canadienne de basketball

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img