23 C
Montréal
Mardi, 21 mai 2024

Coup d’œil sur le conseil d’arrondissement d’avril

Après avoir observé le cosmos et le ballet bien orchestré des astres qui se croisent sans se toucher, les Verdunois sont vite revenus aux questions d’intendance et aux dossiers chauds, comme celui de la crise du logement et du mieux-être des gens qui ont les deux pieds sur terre.

Un texte de Pierre Lussier
Des photos de Daniel Rochon

À ce conseil du 9 avril, la mairesse Mauger a tour à tour énuméré quelques événements des dernières semaines, dont les Jeux de Montréal, auxquels 143 athlètes de Verdun ont participé, en terminant au septième rang des 26 arrondissements en lice, recueillant les honneurs de la bannière en judo, sans oublier nos jeunes verdunois qui ont remporté quatre médailles d’or aux Jeux du Québec, à Sherbrooke.

Marie-Andrée Mauger a poursuivi en précisant que l’arrondissement avait reçu une quarantaine de projets pour célébrer le 150e anniversaire de Verdun en 2025. À plus court terme, la cinquième édition de la piétonnisation de la rue Wellington débutera le 3 juin et se poursuivra jusqu’au 15 septembre cette année.

Puis, la mairesse Mauger a cédé la parole aux représentants d’Action Prévention Verdun, qui ont présenté cet organisme de loisirs, de médiation et de sécurité urbaine présent à la Station et au Centre Elgar, en particulier pour les jeunes et moins jeunes et les nouveaux arrivants.

Marie-Andrée Mauger

Un avis de motion qui a tout changé  

Ils sont arrivés dans la salle du conseil, une vingtaine de militants du Comité d’action des citoyennes et citoyens de Verdun (CACV), bien préparés, avec chacun une question touchant les problèmes du logement, écrit au dactylo sur un petit papier. Les gens du CACV comptaient pour une vingtaine des 39 intervenants et intervenantes mardi soir. Mais, hélas pour eux, un avis de motion s’est ajouté à l’ordre du jour à la dernière minute, réduisant l’ardeur des protestataires, dont les questions perdaient leur raison d’être.

En effet, le projet prévoit notamment l’interdiction de réduire le nombre de logements dans un immeuble, par des fusions, sauf exception.

L’avis de motion précède la présentation d’un projet de règlement, que les membres du conseil doivent adopter ou rejeter lors de l’assemblée suivante, dans ce cas-ci, le mardi 7 mai. La mairesse a expliqué que l’arrondissement de Verdun s’était inspiré des règlements du Sud-Ouest, du Plateau Mont-Royal et d’Hochelaga-Maisonneuve pour rédiger son projet de règlement.

Cassandre Chouquette-Sauvageau, au microphone, posant une question à la séance du conseil.

Le quadrilatère Hickson-Dupuis
au cœur de la controverse

D’une assemblée à une autre, et ce, depuis plusieurs mois, des citoyens sont revenus au micro du conseil en se demandant : qu’est ce qui se passe dans le dossier du quadrilatère Hickson-Dupuis ?

Voilà maintenant trois ans que le public reste pantois par les réponses évasives et les reports successifs de ce projet du 21e siècle pour Verdun, terre ferme. 

Récemment, des rencontres ont eu lieu avec des citoyens d’horizons divers à l’initiative des promoteurs immobiliers Alexandre Forgues et Claudia Dupuis, acquéreurs de deux lots, sur le site qu’ils souhaitent mettre en valeur avec leur entreprise, District Atwater. Pour y arriver, il faudra une entente avec la Ville et l’arrondissement de Verdun, en raison du droit de préemption de la Ville de Montréal sur des terrains adjacents.

Mardi soir, deux habitués des assemblées du conseil, Louise Constantin et André Julien, ont demandé des comptes sur la négociation entre les instances municipales et le développeur. Notez que Louise et André ont participé aux rencontres de placemaking parrainés par District Atwater et son équipe.

Parallèlement, Alain Laroche, directeur général d’Explore Verdun-IDS, qui a également participé aux rencontres de placemaking, a publié sous sa responsabilité à la rubrique Point de vue, un texte rappelant les aspects positifs du projet, comme le 40 % de logements sociaux dans le projet.  

En fait, il y a des conversations et ça avance selon la mairesse, tandis que Daniel Potvin, directeur du développement du territoire et des études techniques à l’arrondissement, ajoutait : « On est en train d’évaluer la proposition. »

Par ailleurs, la déclaration de Billy Walsh, ex-directeur émérite de la Promenade Wellington, qui parle « d’un magnifique projet urbain dans une zone pleine de potentiel à Verdun », suscite la réflexion.  À suivre.

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img