16.5 C
Montréal
Mercredi, 29 mai 2024

Belle victoire de 3-2 de l’équipe de Montréal de la LHPF

New York victime de la première victoire
de l’équipe locale à la Place Bell 

Texte de Fernand Lavigne
Photos de Jack Northon

Le scénario de la partie d’ouverture de l’équipe de Montréal a failli se répéter mardi soir, mais cette fois le but de Marie-Philip Poulin était bon. Les équipières de Kori Cheverie se sont encore une fois données une priorité de deux buts, mais ont laissé l’équipe adverse revenir de l’arrière en tout début de 3e période.

D’abord, pour Montréal, Gabrielle David complétait un magnifique jeu de Jillian Dempsey et de Sarah Lefort. En conférence de presse après le match, Gabrielle David précisait : « Je suis soulagée et heureuse d’avoir marqué devant parents et amis à Laval. Ce but était important d’autant plus que j’avais été laissée de côté lors du match précédent », disait-elle avec le sourire qui ne laissait aucun doute sur son état d’esprit. La défenseure Leah Lum a marqué d’un tir de la pointe immédiatement après.

L’entraîneure Kori Cheverie, souriante et élégante.

Les locaux ont marqué deux buts en 17 secondes au premier vingt. Ils ont laissé NY égaliser très tôt en 3e période. À la 11e seconde, Jessie Eldridge marquait son 3e but de la saison. Jaime Bourbonnais avait inscrit le deuxième but des Newyorkaises. Ce qui laissait les 6334 partisans croire qu’on revivrait peut-être le même cauchemar que samedi. Heureusement, une pièce de jeu orchestrée par la jeune Maureen Murphy, qui, dans une situation de deux contre un, a fait une savante passe à sa capitaine qui a poussé la rondelle dans un filet béant. Je vous invite à contempler le cliché de notre photographe vedette Jack Northon qui a su capter ce magnifique but.

Les à-côtés

Marie-Philip Poulin répondait à une savante question en conférence de presse où on lui demandait comment les vedettes de la LPHF se comporteront lors du week-end des étoiles de la LNH Toronto le week-end du 1er février. Cette question de comportement faisait référence à la manière dont les joueurs de la LNH semblent se comporter, comme s’ils étaient en vacances au match des étoiles.

« Le hockey féminin veut être reconnu comme un sport compétitif et on doit établir notre crédibilité. Donc, notre attitude en sera une des plus sérieuse et compétitive », disait-elle avec la ferme intention de démontrer son savoir-faire.

Marie-Philip Poulin

■ Marie-Philip était très émue de constater que les deux premiers matchs de la saison se sont déroulés devant des foules très importantes. D’abord à Verdun mais ensuite à Laval. « C’est un appui vraiment important pour une équipe et une ligue tout à fait nouvelle. »

■ Extraordinaire le mot de reconnaissance de Danièle Sauvageau adressé aux journalistes et aux médias, en particulier publiés sur les réseaux sociaux. C’est une attitude unique de la part d’une dirigeante d’une équipe. J’avais remarqué au tout début du camp d’entraînement, alors que nous n’étions qu’une poignée de médias au camp. Ses remerciements d’alors avaient été reçus et appréciés par les représentants de médias.

L’équipe de NY s’est présentée à Laval sans ses bâtons à cause de problèmes de la compagnie d’avion. Les bâtons sont arrivés avec cinq minutes à jouer en deuxième période. Grâce notamment au responsable des opérations hockey de la LHJMQ, Pierre Leduc (un Verdunois), on a été capable d’emprunter des bâtons auprès de l’Armada de Blainville-Boisbriand pour débuter la partie. 

Attaque de Montréal face à quatre joueuses de NY.

Prochains matchs locaux en janvier

  • 20 Janvier, Toronto, à l’Auditorium de Verdun, 20 h ;
  • 27 janvier, Ottawa, à la Place Bell, 15 h 30.

Abonnez-vous au magazine Explore

Chaque dimanche matin, recevez la revue des actualités de la semaine sous forme de magazine

Articles récents

Vos entreprises

spot_img