Réduction du gaspillage alimentaire et amélioration de l’accès à l’alimentation, voilà une heureuse initiative locale. Pour sa deuxième année, en 2020, ce circuit court a permis de détourner des déchets un total de 16 000 tonnes de nourriture auprès d’une quinzaine de partenaires donateurs, au profit d’organismes verdunois qui l’ont transformé ou directement redistribué. Ainsi, plusieurs centaines de Verdunois ont pu manger plus sainement à chaque semaine.

Au Canada, on estime qu’une personne gaspille en moyenne 400 kilos de nourriture par année, ce qui ferait du Canada un champion mondial du gaspillage alimentaire.

Les plus grandes quantités d’aliments gaspillés, par secteur :

  • Conditionnement et transformation des aliments : 43 % ;
  • Commerces, restaurants et épiceries : 25 % ;
  • Ménages : 21 %.

(Source : Étude Second Harvest, 2019, en anglais)

*  *  *

Dans son plan de gestion des matières résiduelles adopté en 2020, la Ville de Montréal vise la réduction de 50 % du gaspillage alimentaire :

Une consultation publique se tient présentement sur l’enjeu du gaspillage alimentaire, grâce à une initiative citoyenne :

L’empreinte écologique du système alimentaire est majeur, de la production à la consommation en passant par le transport, la transformation, la réfrigération, l’emballage, la vente, etc. Autant de bonnes raisons d’éviter le gaspillage de la nourriture, surtout quand on sait que certaines personnes ont faim.

Cette initiative est soutenue par le programme interactif communautaire de Centraide du Grand Montréal et portée par la Concertation en développement social de Verdun, en collaboration avec des partenaires et organismes locaux.